Haïastan

Haïastan est jusqu’à nos jours, l’organe de presse du Nor Séround (Nouvelle Génération), l’association de jeunes militants du parti Daschnak. Haïastan est né en 1939 sous l’impulsion des cadres français de la FRA à l’initiative de Hovig Eghiazarian et Armik Djamalian et avec l’encouragement particulier de Schavarch Missakian, fondateur du quotidien Haratch.

La première parution a eu lieu en janvier 1939 est s’est poursuivie durant 8 numéros pour s’interrompre en août 1939.

Banber Hayastani Arivneri – Bulletin of Armenian Archives

Materials presented to the magazine ought to be in accordance with its trend (Armenian history of 19-20 centuries), software. The magazine publishes materials both in Armenia and Russian. The magazine “The Bulletin of Archives of Armenia” is included in the list of magazine accepted by the Supreme Certifying Commission

Andastan

Le premier numéro de la revue littéraire Andastan est daté de mars 1952. Dix-huit numéros seront édités à Paris jusqu’en juillet 1969. Ce dernier numéro précède la mort de son directeur et fondateur, le poète Puzant Topalian (1902 à Aïntab en Asie mineure à 1970 à Deuil-la-Barre dans le Val-d’Oise). Annoncée comme une revue trimestrielle arménienne, Andastan devient périodique au bout d’un an et restera une publication annuelle pendant longtemps.

L’intégralité des 18 numéros de la revue littéraire Andastan (Անդաստան) sont numérisés et océrisés par l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne (ARAM) et avec l’aimable autorisation de Toros et Annie Kambourian.

Page 4 sur 14« Début...345...Fin »