La Communauté Arménienne de France 1920-1950

Principalement issue de la déchirure des années 1915-1917, qui virent disparaître plus de 1 200 000 personnes d’origine arménienne massacrées par ordre du gouvernement ottoman, la communauté des Arméniens de France se composait de près de 70 000 membres à la veille de la Seconde Guerre mondiale. En effet, chaque réfugié savait pouvoir compter sur … Lire la suite

Les Arméniens en France

C’est au début des années vingt que les Arméniens, rescapés du génocide, interdits de retour dans leur pays, deviennent une communauté inscrite dans le paysage français. Stigmatisés durant l’entre-deux-guerres comme « inassimilables », on se plaît à les donner aujourd’hui en modèle d’intégration, du fait d’une réussite sociale dans de nombreux domaines. Dans une première partie fort … Lire la suite

The Armenian Quarter of Jerusalem

Azarya’s examination of the delicate symbiosis between the lay and monastic communities is sensitive and sociologically acute. The contrasts of the Armenian quarter shed light on the differences between types of collectives, and illustrate the ways in which people stubbornly accomplish the mingling of what seem incompatible rules for living.

LA CAUSE ARMÉNIENNE

PREMIERE PARTIELa double mort des Arméniens Biographie de l’Arménie La force et le droit (1917-1923) DEUXIEME PARTIEL’exil et le sanctuaire La soviétisation de l’Arménie (1921-1945) La Fédération révolutionnaire arménienne (1921-1945) Manipulation du nationalisme arménien La présence arménienne au Liban Génocide TROISIEME PARTIEL’alternative terroriste La remise en cause (1965-1975) Les gardiens du refus La contestation en … Lire la suite

Un Arménien parmi les d’autres

Après le Génocide… au bout du chemin : la France. Haroutioun y surmontera les problèmes de tous les immigrés. Il la défendra pendant la drôle de guerre et y trouvera vite tout ce qu’il n’avait pas connu : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. La France que Haroutioun aimera jusqu’à son dernier souffle… En arménien, … Lire la suite

Les Arméniens et leurs territoires

Dès 1925, près de la moitié des Arméniens réfugiés en France habitaient Issy-les-Moulineaux ou Alfortville. La diaspora issue de la rupture connaissait ces deux ïlots-refuges. Chaque exilé savait qu’il pourrait compter sur l’aide de la Communauté pour faire étape ou fonder un foyer.Ceux qui ont vécu l’exode nous livrent à travers mille péripéties, les récits … Lire la suite

Le crépuscule des anges

Arménie 1915 -1921; Diaspora 1922- 1980 : Plus qu’une épopée romanesque, cette saga retrace fidèlement, du début du siècle à nos jours, le déroulement de la tragédie arménienne, des premiers événements qui préludèrent au génocide jusqu’au déracinement des familles et à la constitution d’une diaspora au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique du Nord.

Page 2 sur 3123